Un entrepreneur innovant

Manuel Bujold Richard, un entrepreneur et épicurien né en Gaspésie, s'est demandé pourquoi il n'y avait pas de sel de mer comestible fait au Québec. Sans réponse valable, il a alors relevé le défi pour vous servir le sel de mer le plus pur qu'il soit! 

Flocons des profondeurs

La texture croquante des flocons est l’une de ses propriétés dont nous sommes le plus fiers. De qualité de la fleur de sel, ces flocons des profondeurs du fleuve Saint-Laurent sauront, on l’espère, relever vos plats et rehausser le bonheur retrouvé lors de festins entre amis ou en famille.

Achat local & écologique

C'est à partir des Grandes-Bergeronnes sur la Haute-Côte-Nord du Québec que notre sel est fabriqué.  Tous nos choix sont faits pour minimiser l'utilisation du plastique et notre empreinte écologique.

En choisissant le Sel Saint-Laurent, vous contribuez à l’économie locale.

Qualité et pureté

Dans les profondeurs de l’estuaire du Fleuve Saint-Laurent, le courant du Labrador transporte depuis l’Arctique une eau d’une pureté rare. Dans cette eau profonde appelée strate mésopélagique par les biologistes marins, la lumière ne pénètre plus, les algues, le plancton, le krill, les poissons et la pollution de la couche d’eau supérieure ne se mélangent pas à celle-ci.

Notre sel est fabriqué à partir de cette eau cristalline puisée à plus de 200 mètres de profondeur. Ce qui lui confère un goût unique et délicat, moins iodé que plusieurs autres sels marins. À la différence des sels venus d’Europe qui peuvent contenir des particules de plastique et même des traces de coliformes, le Sel Saint Laurent est donc extrêmement pur.

Exceptionnellement les récoltes du printemps et de l’été 2021 seront produites à partir de la rive du Parc Marin Saguenay-Saint-Laurent. Une aire marine protégée, où nos tests d’eau nous ont permis de trouver une très bonne qualité d’eau à la surface et un taux de salinité de 30,5 gr par litre. Ce qui indique que cette eau se mélange avec le courant du Labrador provenant du fond qui remonte la falaise dans le fleuve pour arriver à la surface. Pour cette raison, notre puise d'eau est faite à marée haute. Dès que nous aurons le permis de Pêche et Océan Canada, l’eau sera uniquement prise à 200 mètres de profondeur comme pour la récolte du sel d’hiver 2020. Nous tenons à faire comprendre cette particularité propre à notre sel, qui demande des études d’ingénierie et de biologie marine complexes dans un parc marin unique au monde. Nous allons donc prendre le temps de bien faire les choses pour ne créer aucun problème dans ce précieux écosystème responsable du maintien de la vie des baleines et des bélugas entre autres. Le goût du sel est excellent comme tout autre fleur de sel qui vient d’une eau de surface.

Une approche responsable

Nous souhaitions développer une méthode de production locale innovante qui minimiserait la consommation d’énergie et l’émission de GES. À notre imagination, s’est ajoutée l’expertise d’ingénieurs qui ont collaboré à nous aider à développer un mode de fabrication respectueux de l’environnement et unique au monde: l’extraction du sel par la glace.

Historiquement, l’énergie nécessaire à l’extraction du sel provenait du soleil, par le phénomène de l’évaporation. Or, nous avons découvert que l’hiver nordique est sept fois plus efficace que la chaleur méditerranéenne pour extraire le sel de l’eau.

Pour les récoltes du printemps et de l’été, nous utilisons un procédé d’extraction, d’évaporation et de séchage qui nous permet de séparer le sel de l’eau tout de même beaucoup plus efficacement que les marais salants qui produisent la fleur de sel.

Voici donc le premier sel du Québec, de qualité fleur de sel. La texture croquante des flocons est l’une de ses qualités dont nous sommes le plus fiers. Ces flocons des profondeurs du fleuve Saint Laurent sauront, on l’espère, relever vos plats et rehausser le bonheur retrouvé lors de festins entre amis ou en famille.

Le sel d’ici donne du goût à la vie !

×